Usitab vous apporte des solutions pour optimiser progressivement le fonctionnement des vos chaînes de fabrication et obtenir des gains de productivité tout en enrichissant les postes de travail.
contact@usitab.com
04 32 44 46 69

Nos derniers articles

Usitab - Digitaliser ses outils de production un plus pour les ressources humaines

Digitaliser ses outils de production, un plus pour les ressources humaines

Actuellement, le numérique ne peut plus se défaire des entreprises, quelle que soit leur activité ! Le cap est passé et le retour en arrière n’est plus envisageable. Comme tout changement, la digitalisation des outils de production peut comporter des risques, tout comme elle peut procurer de nombreux avantages. Certes, une évolution parallèle des compétences sera requise, mais cela contribuera à améliorer les conditions de travail, et ce, dans tous les domaines. Les ressources humaines sont, par exemple, celles qui en bénéficieront en premier.

 

 

La digitalisation autonomise et responsabilise chaque maillon de la chaîne

 

Avec la digitalisation des outils de production, les travaux d’ordre administratifs sur papier seront moins débordants. Ainsi, place à un nouveau mode de travail : le travail en réseau ! Il s’agit des « clouds » ou des « sheets ». Le concept est simple et bien connu : tout le monde peut accéder à diverses données depuis son ordinateur sans avoir à se déplacer ou à déranger une tierce personne. Prenons l’exemple d’un comptable. Il n’aura qu’à mettre en ligne les fiches individuelles de paie de chaque salarié, et tout un chacun pourra y accéder aisément.

 

L’intérêt du lean management peut être résumé par notre équation E = MC3.

Soit « Excellence = Motivation + * Communication interne * Compétences * Congruence ». Si l’un de ces éléments est égal à zéro, alors les conditions de l’excellence disparaissent.

FocusRh

 

D’autres atouts pour les ressources humaines ?

 

Avec l’essor numérique que nous connaissent aujourd’hui, travailler depuis un bureau physique au sein d’une entreprise n’est plus obligatoire. Il y a donc une totale autonomie dans la réalisation de certaines tâches. D’ailleurs, cette situation est plus favorable au développement de la créativité, mais aussi à l’abattement des anciens murs hiérarchiques. En effet, les personnels s’échangent via un réseau en ligne. Cela peut être réalisé sans nécessaire distinction à faire entre le supérieur et le subordonné. De plus, le travail est décloisonné et celui qui exécute la tâche en aval peut demander directement des clarifications au responsable (l’inverse peut aussi se faire). En ce qui concerne les travaux ingrats, ils sont désormais réalisés par machine, ce qui est un pas louable vers la sécurisation et la valorisation du travail.

 

 

La digitalisation des outils de production, pour les cadres est synonyme de facilité.

 

Pourquoi cela ? La quasi-totalité des travaux effectuée par les salariés sont traçables en ligne. Autrement dit, les fautes sont facilement détectables, quelles qu’elles soient. Le concerné ne pourra plus se prévaloir de sa propre turpitude s’il fait fi de ne pas réagir sur la faute en question. En revanche, cela ne pourra que le rendre plus attentif, et donc plus prudent à l’avenir. D’un autre point de vue, les personnes en charge des personnels auront une vision plus globale des apports et des facultés de chacun. De ce fait, il y aura une redistribution plus conforme et équitable du travail.

 

 

La digitalisation entraîne une efficience organisationnelle et productive

 

Il n’y a pas que les techniciens, les comptables, les dirigeants… qui peuvent tirer profit de cette évolution. La stratégie de direction des ressources humaines est aussi touchée. C’est pourquoi un gain de productivité se fait sentir avec l’adoption de cette nouvelle méthode.

 

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas question de renvoi de personnels ou de perte d’emploi, mais de réorganisation (modification ou remplacement des anciens outils de production). En effet, le licenciement n’est pas toujours la meilleure solution. Il serait, peut-être, mieux de former les personnels quant à l’utilisation du digital. Ainsi, nombreux sont les alternatives qui pourront être adoptés, le travail à domicile, entre autres.

 

Par ailleurs, le renouveau du mode de travail, par la digitalisation des outils de production, permet aux ressources humaines de travailler de façon plus vite et plus efficace. Par exemple, elles auront de nouveaux outils de prise de décision. À la différence des anciens, ils sont plus fonctionnels (affichés et produits instantanément). En effet, les graphiques et schémas requis sur le plan décisionnel sont accessibles de suite. De ce fait, les corrections stratégiques seront exécutées à court terme, entraînant moins de dégâts et de pertes. Conséquemment, l’entreprise s’adapte mieux et connaît moins de situations alarmantes, stabilisant ainsi ses ressources humaines « in fine ».

 

Bref, la digitalisation des outils de production est favorable pour le développement des ressources humaines. Elle permet l’autonomisation des fonctions, mais aussi une meilleure efficacité en termes d’organisation. Ce n’est pas pour rien que de plus en plus de firmes épousent ce nouveau façon de travailler, notamment les industries 4.0. D’ailleurs, ces dernières savent que ce passage vers le numérique signifie : succès.

Loïc Le Doussal
Pas de commentaires

Poster un avis

Commentaire
Nom
Email
Site web

X