Usitab vous apporte des solutions pour optimiser progressivement le fonctionnement des vos chaînes de fabrication et obtenir des gains de productivité tout en enrichissant les postes de travail.
contact@usitab.com
04 32 44 46 69

Nos derniers articles

big data et agroalimentaire

Big Data et agroalimentaire : un potentiel sous exploité ?

Le secteur de l’agroalimentaire a tout à gagner en employant les méthodes et les technologies du Big Data. Ce nouveau paradigme d’exploitation de vastes quantités de données peut aider les entreprises qui le mette en œuvre à dépasser leurs capacités originelles. Avec le Big Data, les grandes tendances du marché deviennent plus lisibles d’un point de vue global et au niveau de l’entreprise. Celle-ci maîtrise mieux ses stocks et ses flux de production et de distribution. Plus important encore, avec le Big Data les industries agroalimentaires suivent leurs produits à la trace pour éviter les risques sanitaires, satisfaire au mieux leurs clients et même deviner leurs besoins.

 

Des océans de données pour mieux suivre les marchés

 

Les transactions sur les marchés mondialisés de l’agroalimentaire se font pour la plupart en ligne. Il est alors tout à fait possible de les visualiser grâce à des applications de Big Data pour en tirer des informations utiles à la production et à la vente. Le Big Data désigne toute une panoplie d’outils, de méthodes et d’applications informatiques qui autorisent l’extrapolation de tendances et la classification de comportements dans un ensemble de données.

De nombreuses sociétés spécialisées fournissent des données sur les marchés mondiaux qui peuvent être exploitées pour optimiser les flux commerciaux de l’industrie agroalimentaire. Dans un secteur particulièrement compétitif ces outils autorisent l’optimisation de l’outil de production et de l’approvisionnement. Nous pouvons alors piloter finement ceux-ci afin de répondre au mieux aux exigences des marchés et ainsi générer une croissance soutenue.

 

Apprendre à optimiser la performance des lignes de production par le pilotage statistique.

Big Data et agroalimentaire : un potentiel sous exploité ?

Formation - Pilotage Statistics (116 téléchargements)

 

Les Data Lakes de l’entreprise regorgent d’informations précieuses

 

L’exploitation des données à but d’optimisation des activités de l’industrie agroalimentaire n’est pas une activité nouvelle pour ce secteur. Dès la fin des années 90, il utilise des outils de Data Mining pour y voir plus clair dans le brouillard des transactions et des tendances des marchés. Avec le Big Data il est possible de procéder à une analyse globale comme à celle d’informations produites par une entreprise agroalimentaire même de taille moyenne.

Les ensembles de données générés par les entreprises sont appelés Data Lakes et sont stockés dans des entrepôts de données appelés Data Warehouse. Ces derniers sont exploités par des outils spécialisés, basés sur les statistiques et sur les algorithmes d’intelligence artificielle. Ils peuvent en tirer des enseignements précieux sur le fonctionnement d’une entreprise agroalimentaire pour elle-même, mais aussi par rapport aux tendances plus globales d’un marché spécifique. Big Data et Data Mining sont les boussoles globales et locales de l’entreprise agroalimentaire.

Big Data et agroalimentaire : Modélisation Data Lake

Un stock mal géré est un stock mort

 

Les corrélations qui sont effectuées par les outils du Big Data permettent d’ajuster au mieux les politiques d’approvisionnement de l’industrie agroalimentaire. Plus que pour toute autre industrie, un stock agroalimentaire mal géré est un poids mort du fait même de la péremption des aliments et de leurs ingrédients. Cette préoccupation majeure qu’est la gestion des stocks agroalimentaires est en grande partie résolue grâce à l’utilisation des outils du Big Data.

Non seulement l’entreprise peut comparer ses besoins en stock par rapport aux demandes de ses marchés, mais elle peut aussi envisager de se placer dans une perspective plus globale. Le Big Data lui permet en effet de suivre l’évolution des stocks des marchés, cela lui donne une vision plus claire de ce que le sien doit être et à quelles dates il doit être approvisionné.

 

Suivre ses produits grâce à l’IIoT devient la norme

 

Pour l’industrie agroalimentaire le Big Data est totalement complémentaire de l’Internet Industriel des Objets (IIoT). Cette nouvelle technologie permet d’équiper des produits ou leurs contenants avec des capteurs intelligents qui effectuent des mesures. On peut par exemple installer un thermomètre intelligent sur un container pour mesurer les changements de températures si préjudiciables aux produits frais qu’il transporte. On peut également installer un mini-gps intelligent qui autorisera un suivi de l’acheminement des denrées.

En alliant l’IIoT au Big Data l’industrie agroalimentaire bénéficie d’une vision en temps réel des transactions et des flux de produits à destination et en provenance des marchés. Les outils d’analyse du Big Data peuvent alors exploiter ces océans d’informations pour optimiser le fonctionnement de l’industrie agroalimentaire. Celle-ci peut alors réduire ses coûts de façon substantielle, être en phase avec un marché très concurrentiel et éviter les erreurs de pilotage qui conduisent à des désastres sanitaires.

 

L’expérience acquise permet de prévoir l’avenir

 

Le dernier virage numérique qu’est en train de prendre l’industrie agroalimentaire est celui de l’analyse prédictive. Déjà les grands groupes essayent d’avoir une action proactive sur les marchés. Avec les méthodes d’intelligence artificielle, très utilisées pour certaines analyses du Big Data, on est capable de suivre jusqu’à l’évolution des goûts des consommateurs d’un marché. Il est alors possible de prédire leur évolution afin de proposer les meilleurs produits aux meilleurs prix et dans des quantités qui ne poseront pas de problèmes de gestion de stock.

Si le potentiel du Big Data et de ses technologies connexes est sous-évalué par les entreprises de taille moyenne, cela ne va l’être longtemps, et ce n’est pas le cas pour les grands groupes. Pour rester compétitives sur les marchés et se mettre à l’abri des désastres sanitaire, toutes les entreprises agroalimentaires doivent prendre définitivement leur virage digital. Les solutions techniques sont arrivées à maturité et les sociétés spécialisées les proposent à des tarifs accessibles à tous.

 

https://www.mychefcom.com/blog/quelles-applications-pour-le-big-data-dans-lagroalimentaire 
https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-171943-la-filiere-agroalimentaire-face-au-defi-du-numerique-2101993.php 
https://www.lebigdata.fr/salubrite-alimentaire-big-data-linternet-objets-a-rescousse 
https://www.vitagora.com/blog/2014/big-data-agroalimentaire/ 
http://www.entreprise365.com/exemples-de-la-transformation-digitale-dans-lindustrie-agroalimentaire/
https://www.bretagne-ouest.cci.bzh/agenda/le-big-data-et-lagroalimentaire-un-potentiel-dinnovation-exploiter

Loïc Le Doussal
Pas de commentaires

Poster un avis

Commentaire
Nom
Email
Site web

X