Usitab vous apporte des solutions pour optimiser progressivement le fonctionnement des vos chaînes de fabrication et obtenir des gains de productivité tout en enrichissant les postes de travail.
contact@usitab.com
04 32 44 46 69

Nos derniers articles

Événements Usitab

< 2018 >
Janvier
  • Aucun événement
manager and worker

Passer à l’usine 4.0 – Un intérêt partagé par tous les collaborateurs

La digitalisation profite à toutes les strates hiérarchiques de l’entreprise

Digitaliser son entreprise c’est avant tout lui ouvrir de nouvelles perspectives. Ce n’est pas parce que les premières applications informatiques ont d’abord concerné les ventes ou le marketing qu’il faudrait croire qu’elles y sont confinées. Bien au contraire les outils numériques ont un impact positif sur toutes les strates des entreprises. Opérationnelles, managériales ou de direction elles peuvent toutes bénéficier du virage numérique que prend l’entièreté du monde du travail. On peut même avancer que ceux qui ne prendront pas assez vite part à la course seront de fait distancés. L’usine 4.0 c’est celle qui va survivre grâce à sa réactivité et à sa capacité d’adaptation. Celles qui sortiront du lot auront su appliquer ces préceptes à tous les compartiments de l’entreprise, compartiments qui ne sont désormais plus étanches.

 

Permettre à l’opérationnel d’être en phase avec la demande générale

Si autrefois les forces opérationnelles et de production des entreprises étaient déconnectées des besoins des marchés ça n’est plus le cas. A titre personnel tout employé est assez bien informé pour se rendre compte de la situation commerciale et concurrentielle de l’entreprise qui l’emploie. C’est une vraie et nouvelle force pour l’entreprise. Grâce à la démocratisation des technologies de l’information chaque rouage d’une société a conscience de l’importance de sa place. Les opérationnels sont conscients de l’impact qu’a leur niveau d’implication et de productivité sur les résultats de l’entreprise. Cette prise de conscience leur permettra de trouver par eux-mêmes des solutions, à l’aide de la technologie, qui rendront leurs tâches moins ingrates. Il y a fort à parier que dans un futur proche, après une période d’acceptation, les opérationnels seront les premiers, car les mieux placés, pour réclamer l’assistance de collègues robots.

 

Faciliter la prise de décision aux managers connectés

Les managers vivent entre deux mondes, celui de l’opération et l’autre de la décision. Le succès de leur mission dépend de la capacité qu’ils ont à rendre possible une synergie entre eux deux. Il ne s’agit plus pour eux de ménager la chèvre et le choux. Il leur faut plutôt être à l’écoute permanente des besoins, des conseils et même des griefs de chacun pour optimiser et amplifier les résultats de ce bien commun qu’est l’entreprise. La digitalisation de leurs tâches, tactiques comme stratégiques, est simplifiée par de nombreuses applications sur-mesure. Elle leur permet d’être en prise constante avec ces strates de l’entreprise qu’il faut faire fonctionner sans accrocs. Reporting en temps réel, prises de décision aidées par des algorithmes intelligents et réponses appropriées et rapides aux pannes sont au menu. Cette automatisation possible des décisions autorise le manager à aller de l’avant et à faire gagner un temps précieux à son entreprise. De plus la numérisation de toutes les informations industrielles leur rendra accessibles des documentations techniques qui auparavant pouvaient leur sembler hermétiques.

 

Les dirigeants disposent d’informations fiables pour renforcer la croissance

Tableaux de bord, c’est le terme que veulent entendre tous les dirigeants. Avec eux ils sont au courant en temps réel et en permanence de toutes les activités qui font l’existence d’une entreprise. C’est ça l’usine 4.0, un véritable corps industriel qui vit avec des besoins et des productions. Des entrées et des sorties en permanence mesurées. Des mesures seront tirés des enseignements et des enseignements naîtra la croissance. L’art du dirigeant consiste à mettre en adéquation les besoins internes et ceux des marchés du mieux possible afin de créer et maintenir une croissance qui assurera le développement de l’entreprise. Les tableaux de bord de l’ éclairent le dirigeant à la fois sur l’outil de production, sur la structure qui le supporte et sur les opportunités commerciales qui permettront la vente des produits. Ces tableaux de bord sont désormais intelligents, ils sont capables de proposer des solutions alternatives auxquelles même les meilleurs analystes n’auraient pas pensé. Cet éclairage amplifié sur la totalité des tenants et des aboutissants de l’entreprise ne sont rendus possibles que par une digitalisation raisonnée de l’entreprise. Le dirigeant de l’usine 4.0 doit dès maintenant se familiariser avec un autre terme qui va envahir son domaine de compétence: l’analyse prédictive.

Dans un futur très proche ce n’est plus la réactivité qui va aider à capturer et à conserver les marchés. C’est plutôt la capacité à anticiper leurs besoins qui assurera la pérennité de l’entreprise.

Loïc Le Doussal
Pas de commentaires

Poster un avis

Commentaire
Nom
Email
Site web